Queen’s MBA série de blogues – Transition vers le programme

Le monde du sport professionnel permet aux athlètes d’acquérir un spectaculaire éventail de compétences qui les aident à s’exercer au niveau compétitif le plus élevé. Heureusement, ces compétences vont au-delà d’une carrière sportive et peuvent se transposer dans leurs études et leur carrière professionnelle.

Ce fait s’est avéré lors de nos discussions avec Matt Reesor, directeur du programme de MBA de la Smith School of Business (SSB) de l’Université Queen’s.

La transition est chose courante chez tous les participants au programme de MBA de la SSB. « Les athlètes ne sont pas seuls à participer à ce programme. Quatre-vingts pour cent des étudiants souhaitent faire évoluer leur carrière d’une manière ou d’une autre, explique M. Reesor. Des ingénieurs en pétrole et gaz peuvent faire une transition de carrière dans le secteur bancaire. De même, il n’est pas rare de voir des athlètes qui ont un bagage en affaires s’intéresser à la gestion. »

« De nombreux athlètes ont de la difficulté à comprendre quelles compétences ils ont à offrir, mais leur acquis est en lui-même une compétence à part entière », affirme M. Reesor.  Les athlètes professionnels sont incroyablement soucieux du détail et leur expérience en compétition les oblige à aspirer aux meilleurs résultats dans ce qu’ils font.

Gabriel Beauchesne-Sévigny, un ancien athlète olympique de canoë-kayak, est à mi-chemin dans l’accomplissement de son MBA à la SSB. En plus de son expérience de travail au sein d’une équipe, il a su transposer son souci du moindre détail dans les travaux de ses cours.

« J’attribue mon succès athlétique à l’analyse de chaque séquence de mes mouvements, à leur étude en profondeur, raconte Gabriel. Ce programme est conçu pour creuser en surface, puis en profondeur. »

Ben Russell, un athlète de l’équipe de canoë-kayak nationale qui est également en voie de terminer son MBA à la SSB, reprend les propos tenus par Gabriel Beauchesne-Sévigny et par M. Reesor. « En tant qu’athlètes, on nous parle de la façon dont nos compétences sont transférables à d’autres domaines, explique-t-il. Mon expérience des deux premières semaines me l’a confirmé. L’établissement d’objectifs, le travail acharné et l’aptitude au leadership transparaissent. Cela m’a très vite donné confiance. »

Gabriel et Ben ont été tous deux en mesure de vivre une transition en douceur vers leurs programmes d’études grâce à leurs parcours dans le sport. Si vous n’êtes pas sûr de savoir comment mettre en pratique les compétences que vous avez acquises en tant qu’athlète, la Smith School of Business a peut-être un programme qui saura répondre à vos attentes!

Les entrevues avec Matt Reesor, Gabriel Beauchesne-Sévigny et Ben Russell se sont déroulées au cours de l’été 2017 dans le cadre d’un projet de blogue en trois parties basé sur leurs expériences à la Smith School of Business. Grâce à son partenariat avec Plan de match, la Smith School of Business offre des bourses aux athlètes qui souhaitent participer à ses programmes. Pour en savoir plus, consultez la section Éducation du site Web de Plan de match en cliquant ici.